VENICE BEACH

Il y a un siècle, la côte de l'actuelle Venice n'était qu'un vaste marécage. Au début du siècle, Abbott Kinney, s'inspirant de la de la Venise européenne, y fit creuser un réseau de canaux long de 25 km de long avec l'objectif de créer une ville modèle. Il fit même venir gondoles et gondoliers d'Italie et inaugura en grande pompe sa Venice le 4 juillet 1905. Ce nouveau paradis pâtit malheureusement du succès d'Hollywood et ne fut bientôt plus connu que pour ses " speakeasies " (bars clandestins) et ses maisons de jeux illicites au temps de la Prohibiton. Aujourd'hui il ne reste guère plus que 5 km de canaux. Au sud de Venice Blvd et à l'est de Pacific Ave, dans dell St on peut voir encore une enclave de petits bungalows et quatre ponts à arche de style vénitien. Le principal attrait de la Venice moderne est son Ocean Front Walk, promenade piétonne qui longe la mer sur 1,5 km depuis Santa Monica's Pier, en bordure de Marina del Rey, au sud. Une animation intense y règne le samedi et le dimanche avec les diseuses de bonne aventure, les acrobates, les jongleurs et autres bateleurs. Il faut voir aussi à Muscle Beach les " body builders " gonfler leurs biceps huilés sous l'œil de femmes en bikini. Très fréquentée par les artistes, célèbres ou marginaux, Venice possède aussi nombre de murs peints (murals) étonnantes fresques recouvrant les façades d'immeubles en triste état. En lisière sud de Venice, Marina del Rey est le port d'attache de quelque 10 000 bateaux de plaisance, à voile ou à moteur. Son Fishermen's village, 13755 Fiji Way, est construit dans le style des ports de la Nouvelle-Angleterre. Certains viennent à Marina del Rey dans le seul but d'aller à la pêche, d'autres, plus nombreux, tout simplement pour flâner, regarder les boutiques ou écouter du jazz le dimanche après-midi.




RETOUR LA VILLE